logo_responsive

Recherche
d'emploi
& Développement
de compétences

Quel que soit son parcours professionnel ou son âge, on peut arriver à vouloir changer de métier ou d’orientation.

Alors parfois c’est simple, on sait où aller, on sait ce qu’on veut… Enfin, parfois, non. C’est quand même plutôt rare. Le plus souvent ça ressemble à un panneau de signalisation écrit en Chinois avec plein de directions différentes.

Malheureusement, on ne parle pas tous chinois… Si vous vous trouvez à cette croisée des chemins, voilà comment j’ai fait pour décider quelle route prendre.

« l'air est moins nauséabond en bas. Dans le doute, Meriadoc, il faut toujours suivre son flair. » (Gandalf)


Posons-nous plutôt les bonnes questions :

  • Qu’est-ce que j’ai aimé dans mes expériences, dans ma formation ?
  • Qu’est ce que je n’ai pas aimé ?
  • Qu’est-ce qui m’intéresse ? Au niveau professionnel, personnel…
  • Qu’est-ce qui ne m’intéresse pas ?

Ensuite, faire un tour de ses compétences : voir ce qu’on a réalisé sur le plan professionnel, personnel, en formation et en déduire une compétence, un savoir-faire ou un savoir-être.

Par exemple : J’étais téléconseillère, j’avais de bons résultats commerciaux et les clients étaient satisfaits.
Je peux donc en déduire que j’ai un bon sens de l’écoute, je sais analyser et comprendre une demande, y apporter une réponse adaptée.
Par extension je sais aussi vulgariser un langage technique, je suis sociable, disponible, diplomate et ferme en cas de conflit.

Ce travail permet déjà de dégager quelles compétences exploiter pour son futur métier, même si on débute.

Ensuite pour trouver son futur métier si on a pas encore d’idée, on peut demander de l’aide ou solliciter notre meilleur ami commun, Google de son petit nom, pour trouver des pistes.

Si les CIO ou CIDJ sont un bon début, un bilan de compétences peut aussi donner des pistes plus concrètes.

Une fois le ou les métier(s) identifié(s), sondez le marché du travail pour ne pas vous engouffrer dans une voie sans issue ! De préférence, faites un plan B, voire C, pour ne pas mettre tous vos yeux dans le même panier.

Renseignez-vous sur les formations existantes et harcelez (oui, oui) Pôle Emploi pour savoir ce qu’ils proposent. Peut-être ne peuvent-t-ils pas financer la formation que vous voulez mais parfois, la Région achète des places en formation et ce, dans des domaines très variés.

Quand vient le temps de la recherche d’emploi, ratissez large dans votre secteur d’activité ! Nous verrons dans les pages suivantes comment candidater pour ne reconversion.

Arriver au sommet demande du travail, ça sera parfois même franchement décourageant (j’en sais quelque chose). Fractionnez vos objectifs, ne tentez pas d’atteindre le sommet de l’Everest d’un seul coup.

Il y aura toujours des personnes pour dire que l’on s’est trompé, encore pire si on s’accroche. Ne les écoutez pas. Mais parlez avec ceux qui sont dans le même cas que vous, c’est une ressource inestimable, et surtout encourageante !