logo_responsive

Recherche
d'emploi
& Développement
de compétences

Comment faire une lettre de motivation qui expose, de manière synthétique, votre profil, votre projet et pourquoi telle entreprise vous intéresse ? Pas simple.

Heureusement, l’avantage de l’ordinateur sur la machine à écrire de l’époque c’est qu’on peut effacer et recommencer… à gogo. Ça, c’est chouette.

Ensuite, le Conseil de Base avec un grand C-B, c’est de personnaliser la lettre. Chaque candidat est différent, eh bien chaque entreprise… aussi. Et si nous, candidats, n’apprécions que très modérément les réponses automatiques qui laissent penser que les entreprises n’ont même pas survolé la candidature, que peuvent penser ces entreprises en recevant une candidature envoyée à la chaîne, aussi unique qu’un bâtonnet de poisson pané ?

Dites-vous qu'ils préfèreront largement une boîte de chocolats, parce que c'est bon, déjà, et parce que chaque chocolat est unique.

Maman disait toujours, « la vie, c'est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber. » (Forrest Gump)

Le mieux, c’est non seulement de montrer que vous avez compris l’entreprise, mais aussi en quoi votre profil lui correspond. Et pour ça, quoi de mieux que le schéma vous-moi-nous ?

Chaque paragraphe de ce schéma contient elle-même quelques étapes qui permettent de structurer et synthétiser votre argumentaire.

« Vous », entendez l’entreprise, pourrait donc se structurer comme ça : Une ou deux phrases pour résumer l’activité de l’entreprise. Ensuite, une ou deux phrases pour montrer que vous avez compris les valeurs de la boîte et que comme ça vous correspond bien, vous postulez chez eux.

Exemple :
« Reconnue pour la variété de ses projets touchant l’ensemble des activités du web, l’agence *biiiip* s’entoure de profils et compétences lui permettant de couvrir la création de sites Internet, d’applications mobiles ou encore de Community Management. » // je montre que j’ai compris ce qu’ils font
« Me reconnaissant votre état d’esprit d’innovation, d’accompagnement et d’écoute, je vous adresse ma candidature pour un poste de développeur front-end en contrat de professionnalisation. » //J’ai compris leurs valeurs et leur état d’esprit, ça me correspond, je postule.

« Moi », c’est-à-dire vous, candidat, c’est l’étape ou vous décrivez qui vous êtes, ce dont vous êtes déjà capable, montrer que même si vous débutez dans ce métier vous n’êtes pas pour autant… novice.

Exemple :
« Issu d’un parcours / d’une formation blah blah blah, j’ai décidé de me réorienter … . » // D’où viens-je ?
« Fort de …. (compétences, qualités, savoir-faire etc), j’ai entrepris [une formation par exemple]… » // Que sais-je ? Et en profiter pour présenter la formation et/ou l’école si c’est pour une alternance.

« Nous », c’est le paragraphe qui synthétise les deux premiers en disant ce que vous recherchez, ce que vous attendez d’une entreprise et ce que vous pouvez déjà leur apporter.

Exemple :
« Ainsi, c’est parce je suis convaincue que votre entreprise m’apportera toutes les compétences nécessaires à ma reconversion, et parce que mes qualités et compétences me permettront de m’adapter facilement à vos méthodes de travail, que je vous adresse ma candidature pour un poste de développeur Front-End en contrat de professionnalisation. »

Une fois votre lettre écrite, relisez-la plusieurs fois, à voix haute. Ça aide à voir si vous avez fait des fautes, des répétitions, etc. Ensuite, préparez votre CV, envoyez le tout et… recommencez.

Le mieux c’est d’essayer de maintenir un rythme d’une dizaine de candidature/semaine, environ 2 à 3/jour, ce qui est faisable.

En adoptant cette structure-là, la personnalisation des lettres est facilitée : vous changez intégralement le premier paragraphe (« vous ») et réadaptez-le « moi » pour que ça colle, si la base est bonne ça ne prend pas longtemps à faire !